Audiomat-on | Cécile Guigny

Un véritable photomaton, transformé en dispositif d'enregistrement sonore devient « Audiomaton »

La configuration mobile, nomade de l'audiomaton permet de l’utiliser au plus près des habitants, en extérieur ou de façon sédentaire. Les enregistrements sont ensuite mis en ligne et facilement consultables.

Sa programmation modulaire et flexible (Max-msp) permet d’imaginer de nombreuses possibilités pour médiathèques, lieux culturels, écoles… Usagers, participants, groupes scolaires témoignent, commentent, ou jouent de leurs voix dans l'intimité de la cabine audio.

Selon les événements et territoires où il s’implante, une thématique est imaginée pour permettre aux usagers et habitants de donner librement leurs points de vue, leurs paroles…
Boîte à idées, recueil de souvenirs, de témoignages, ou création vocale et musicale, cet outil est un moyen simple et ludique pour aller à la rencontre des publics.

Pour le GMEM, centre de création musicale et la Friche Belle de Mai, l’audiomaton, invitera, dans l’intimité de la cabine, les participants à découvrir les infinies possibilités sonores de leurs voix. Voyelles, courtes phrases superposées, modifiées, samplées, devenant musique.

Extraits
« Si j'étais Président, je ferai, je donnerai, je changerai… »
Semaine de la citoyenneté 2007 | Ecoles et collèges de la ville de Pertuis.

Extraits
« Où étiez-vous, que faisiez-vous en mai 68 ? » | Fête de l'humanité, 2008.

crédits
conception et dispositif  Cécile Guigny | programmation modulaire Thomas Thierry

coproduction
Association Klang | Centre populaire d’enseignement Marseille | ADREP Pertuis | Réseaux des Espaces Cultures Multimédia Région Paca.